• Rechercher 
  • sur Menara   
  • sur le Web   

Culture

Menara,25/06/2012 09h32

Biennale Internationale : Casablanca se positionne au carrefour de l’Afrique, l’Orient et l’Occident

Avec la participation de plus de 250 artistes de quelque 25 pays qui seront exposés dans plusieurs lieux emblématiques de la ville, dont le Sofitel Casablanca Tour Blanche, le nouveau marqueur de la ville, la première édition de La B.I.C. (la Biennale Internationale de Casablanca) fera vivre la capitale économique du Royaume au rythme de l’art, du 15 au 30 juin prochain. Une première édition ambitieuse qui permettra à tous de se rendre compte de la qualité et du dynamisme de la scène artistique marocaine tout en connectant celle-ci aux circuits internationaux. Une connexion naturelle, puisque le Maroc est depuis toujours le carrefour, le hub comme l’on dit désormais, des routes reliant l’Afrique, l’Orient et l’Occident.



Aujourd’hui plus que jamais, la capitale économique du Royaume se distingue par son dynamisme artistique et culturel. Ville de résidence de nombreux artistes, ne concentre-t-elle pas une grande partie des espaces d’art publics ou privés du Maroc? Pour Maroc Premium, organisateur de l’événement en partenariat avec Sofitel Luxury Hotels et la Résidence d’artistes Ifitry, il est temps de mettre en avant la place du Maroc dans le monde en connectant durablement la vie artistique marocaine dans son ensemble (au triple niveau de la production, de la réception et de la diffusion) aux circuits internationaux. Cette connexion se fera naturellement sur une ligne horizontale (à l’est en direction du Maghreb et du Monde Arabe et plus loin, vers l’Asie émergente, à l’ouest en direction de l’Amérique) et sur une ligne verticale (l’Afrique au sud, l’Europe au nord). En attirant les regards sur Casablanca, La B.I.C. se veut un formidable accélérateur de développement économique et culturel, inscrivant la Ville blanche dans la liste des cités renommées par leur rayonnement artistique.



Cette première édition de La B.I.C. permettra de découvrir les derniers travaux d’artistes marocains marquants. Ceux-ci côtoieront et entreront en résonance avec les propositions de plasticiens étrangers originaires d’Afrique, d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie. En prenant pour thème le dialogue, cette édition s’inscrit dans une démarche universaliste, à l’instar de la démarche plastique actuelle. Les partages de points de vue artistiques ont déjà été amorcé en amont de la biennale puisque plusieurs artistes sélectionnés par l’équipe curatoriale ont séjourné à la Résidence d’artistes Ifitry, partenaire de La B.I.C, afin d’y produire leurs oeuvres, dans un lieu conçu comme un véritable laboratoire de recherche et d’expérimentation artistique et comme un espace privilégié d’échanges entre artistes.



En plus du dialogue interculturel et intergénérationnel, la biennale souhaite mettre en place un dialogue qu’elle estime tout aussi essentiel, celui qui va de l’artiste au public. Un effort tout particulier sera fait sur la signalétique et les informations disponibles sur place. L’organisation de visites guidées, la mise en place de conférences à caractère didactique et de workshops ont pour but de donner à tous les publics accès à l’oeuvre.



Rendez-vous donc dès le 15 juin prochain, au tout nouveau Sofitel Casablanca Tour Blanche, le cœur d’un parcours artistique qui conduira ensuite les visiteurs à l’Ecole des Beaux-Arts, à la Cathédrale Sacré-Cœur et aux anciens Abattoirs, à la rencontre de propositions artistiques venues des quatre continents.


Menara
Partager cet article : Digg Facebook Blogmarks Wikio Scoopeo Viadeo
  • Dernière minute
  • Offres quotidiennes