• Rechercher 
  • sur Menara   
  • sur le Web   

Societe

MAPF, 16/10/2009 17h39

Affaire LeJournal-ESISC: la Cour Suprême confirme la condamnation de l'hebdomadaire

La Cour suprême a confirmé, le 30 septembre dernier, les décisions des tribunaux de Rabat condamnant l'hebdomadaire "le Journal" à verser au Centre Européen de la Sécurité et de l'Intelligence Stratégique (ESISC) une indemnité pour préjudice subi et atteinte à sa notoriété, équivalant à la somme de 250.000 euros, apprend-on vendredi de source judiciaire.


Le Centre européen a décidé d'entamer les procédures de réouverture de l'exécution entreprise en 2006, à la suite du premier jugement rendu en février 2006, a indiqué l'avocat de l'ESISC, Me. Mohammed Ziane, dans un communiqué.


Pour Me Ziane, "L'hebdomadaire +le Journal+ avait trois ans, depuis sa première condamnation, pour trouver une solution juste et équitable et présenter son "mea culpa" au Centre européen pour le préjudice né de la diffamation dont il fut l'objet en décembre 2005".


"Les responsables de cette publication ont continué, pendant toute cette période, à narguer le centre allant jusqu'à diffuser la photo de son directeur, Claude Moniquet, en alléguant de sa supposée appartenance aux services secrets israéliens ce qui, par voie de conséquence, est de nature à mettre en péril sa vie et son intégrité physique", a-t-il indiqué, rappelant que le Directeur de l'ESISC, "voyageant régulièrement dans les pays du Moyen Orients et du Proche Orient, fréquente et assiste à des multiples conférences et débats publics".


"Compte tenu de l'entêtement des responsables du Journal à voir dans le rétablissement de la vérité une renonciation à leurs principes, l'ESISC a demandé au greffe du tribunal de 1ère instance de Casablanca la reprise de l'exécution des décisions de justice", a-t-il ajouté. 


MAPF
Partager cet article : Digg Facebook Blogmarks Wikio Scoopeo Viadeo
  • Offres quotidiennes